Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Nationale, Agence immobilière TOURS 37000

L'actualité de CENTURY 21 Agence Nationale

Un Carnaval astral pour le 1er avril à Tours.

Publiée le 30/03/2017

Cette année le parcours de la manifestation a été modifié.

C’est une tradition municipale qui se perpétue d’année en année, même si elle manque un peu d’entrain au niveau de son organisation. Après avoir rassemblé près de 6 000 personnes en 2015 et autour de 4 500 l’an dernier (malgré la pluie), le Carnaval 2017 de Tours prépare son envol pour ce samedi 1er avril, une date prédestinée pour faire la fête.

Il y a 12 mois, le défilé avait rassemblé de nombreux costumes autour du thème de la BD, ce sera les signes du zodiaque cette fois-ci : « ça parle aux gens, ils sont très nombreux à regarder tous les jours leur thème astral et comme on ne l’avait jamais fait on s’est dit ‘pourquoi pas’ » explique Myriam Le Souëf, l’adjointe au maire qui chapeaute la manifestation.

Concernant le parcours il y a un changement notable : le départ se fera depuis le Jardin Mirabeau (à proximité des cinémas Studio). Fini donc le coup d’envoi depuis le Château de Tours car le passage par la Rue Colbert, étroit, posait quelques soucis de sécurité en cas de foule importante. Là, la quinzaine de compagnies inscrite au programme du Carnaval passera par la Rue des Ursulines, la Rue de la Scellerie, la Rue des Halles, la Rue Marceau... Enfin, elle terminera sa déambulation comme le veut la tradition : sur les quais de Loire, à l’emplacement de la guinguette.

« Tours est une ville de carnaval, ici on aime bien faire la fête et dépenser ses sous depuis la Renaissance » détaille encore Myriam Le Souëf. D’où la persistance de ce Carnaval même si l’événement peine à se renouveler et à prendre de l’ampleur malgré l’importance de la ville de Tours et la masse d’artistes qui y résident.

Info Tours publié le: 27/03/2017

Notre actualité